Réfugiés VS migrants

Publié le par Marie LC

Je commence à avoir une sacrée allergie au terme de Migrant. Comment encore dire ce mot pour ces milliers de réfugiés ? Comment des journalistes peuvent-ils se regarder en face alors que le vocabulaire, qui est soit disant leur arme, est devenu si insipide si peu percutant ?
Ils ne migrent pas juste pour le plaisir bon sang. Ils fuient... La guerre, les génocides, le terrorisme, ils fuient pour une vie plus sécure, pour eux, leurs enfants. Qu'elle dose d'audace, de force il faut pour faire ça. Ils fuient.
Parce qu'il faut un minimum d'organisation, de force de caractère, de neurones pour fuir. Tout quitter. Quitter sa famille, ses amis, sa zone de "confort" pour aller au devant d'une vie inconnue. Partir, sans rien et sans doute avec la certitude que jamais tu ne reviendras. Aller au devant de la peur, de la terreur. Il faut une sacrée dose de courage pour ça, surtout que le chemin sera dur, éprouvant et parfois mortel. Mais mourir libre est sans doute moins effrayant que de rester.
Et leurs pays se vident de ses élites, de sa jeunesse, de ses hommes et ses femmes qui pourraient faire prospérer leurs sociétés. Parce qu'imaginez ce dont ils seraient capables si ils restaient. Ils pourraient soulever des montagnes, bâtir des sociétés.
Et nous comment ferons nous quand sera venu notre tour? Quand nous serons réfugiés climatiques ou réfugiés économiques. Comment pensez-vous que nous serons perçus, reçus ?
Réfugiés VS migrants

Publié dans 2015, lesMots, liberté

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Quidu 31/08/2015 19:29

Terrible, Marie, terrible la situation de ces gens, terrible la vision que nous donnent les médias de nos frères Humains venants vers nous fuyants la mort qu'ils croisent en chemin..!! il y a déjà eut au cours de notre histoire de grands mouvements migratoires. Celui-ci est sans doute sans précédent par son amplitude, par les effets pervers qu'il va suscité. Nos gouvernements, gèrés par des technocrates imbus d'eux même sont incapables de trouver des solutions Humaines. Les médias nous montrent comme toujours le côté "tragédie" , le danger qui nous menace...Sur mon théâtre international les conversations vont bon train, les opinions diverges suivant les origines. On entend le pire et rarement du bon et du sensé. Je reste pantois des réflexions de certaines personnes que je fréquentes journellement. La manipulation médiatique est notable, dangereuse. Certains sont ou ont été " migrants " eux mêmes !! Ce ne so,t pas les moins virulents. Je vis au milieu d'un mixing-pot qui m'a fait rester vivre où je suis maintenant. Il est évident que l'évolution de la situation laisse perplexe. 4 Hommes sont arrivés à la rame sur une petite barque jusqu'aux côtes d'Ibiza. On ne les a pas retrouvés. Ils méritent une médaille. Ils sont valeureux! Ils méritent qu'on s'occupe d'eux et qu'on leur ouvre des possibilités d'avenir. Ici ou dans leur pays où ils ont laissé leurs famille, leur culture. Une vie.