J'ai mon diplôme de ...

Publié le par Marie LC

Ce matin, j'ai posé mes fesses dans le fauteuil de l'orthodontiste, pour la dernière fois. Une petite séance de recollage de strip, la petite barre qui maintient mes dents droites, et qui s'était légèrement décollée après que je me sois fracassé la tête contre une bibliothèque lors d'un malaise vagal spéculaire dont je suis coutumière. Un jour d'ailleurs, je vous raconterais mes meilleures chutes. sans doute la n°1 étant quand même... la chute la tête direct dans la pizza*.
Ca a commencé par un petit coup de gueule à l'adresse de son équipe. Le fauteuil de l'ortho glissait dangereusement. "Ben oui, c'est tellement nettoyé que ça glisse". Il est pas commode mon ortho. Genre limite un peu ours. Un nouveau fauteuil plus tard.... il met ses lunettes orange qui lui donne l'allure d'un soudeur. En même temps, c'est presque ça à bien y réfléchir. Bref.. Un peu de colle, un petit flash, et hop! La super glue a fait son job. Il m'annonce que donc normalement, c'est la dernière fois que l'on se voit. Je souris avec mes dents toutes droites auxquelles je commence à peine à m'habituer. Et il demande à son assistante "vous lui avez donné sa mosaïque ?"... Grmfff c'est quoi encore un truc barbare à mettre la nuit???
Je dis rien, j'attends. "Non, docteur, pas encore, je m'en occupe". J'aime bien son assistante, elle est cool et m'a donné plein de conseils utiles pendant cette année. Comment attacher les élastiques, comment faire pour mieux supporter les bagues, la traction du fil, soulager la douleur, comment laver sa gouttière, etc... Une amie des dents bientôt droites.
Elle tape sur on ordi et imprime une feuille et me remet la fameuse mosaïque. 6 images. Profil droit, profil gauche et vue de face. La mâchoire prise dans une spatule en plastique. Glamour comme c'est pas possible. 6 clichés pris avant et après. En résumé, moi avant, moi après. La mosaïque.
J'ai souris... après des mois de torture, de galère, de coups de blues, de doutes**.. J'avais devant moi une synthèse de pourquoi j'avais enfin franchit la porte de ce cabinet, pourquoi j'ai vidé mon compte en banque, pourquoi je me suis astreinte à toutes ces contraintes alimentaires, ces situation un brin ridicules pour une adulte. J'avais devant moi la certitude d'avoir fait exactement ce qu'il fallait. La certitude que c'était carrément une bonne idée. J'avais mon diplôme "dents droites".
Alors, comme je ne vous ai pas transformé ce site en blog spécialiste de l'orthodontiste avec moult photos bouche béante, avec salive, et canines à l'air, et récit complet dans le détail de ma vie avec des bagues... -et pourtant sur le web, ça cartonne- je vous fait un cadeau: la mosaïque!
Vous avez même le droit de vous marrer.

* Spéciale dédicace à AA, merci de m'avoir ramenée à la maison ensuite!! :)
** Spéciale dédicace à C, vas-y fonce bor
del!

J'ai mon diplôme de ...
Ah ben oui, au début, je prenais les empreintes tous les jours. #Obsession....

Ah ben oui, au début, je prenais les empreintes tous les jours. #Obsession....

Publié dans 2015, lesMots, Bordel

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article