BZH Graffitis

Publié le par Marie LC

Ephémère, poétique déglingué... Lorient offre ses murs de friches industrielles aux sprays des graffeurs venus de partout pour y exprimer leur poésie. Des murs comme une toile immense, soumise aux vents, à la pluie, aux autres.

J'aime balader mon oeil, traîner dans les ruines où l'art redonne de la vitalité. Entrer dans les bâtiments désaffectés, longer les murs à la recherche de la perle, et la trouver.

BZH Graffitis
BZH Graffitis
BZH Graffitis
BZH Graffitis
BZH Graffitis
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article