Maroc

Publié le par marielecalonec

La chaleur écrasante. Les couleurs halluciantes. Clichés en noir et blanc? Oui, je sais. La contradiction... Faudrait que j'y retourne. Vraiment.
Sur la route de Fes

Sur la route de Fes

Sur la route de Rabat

Sur la route de Rabat

Le jardin Majorelle, pourvu que vous aimiez les cactus!

Le jardin Majorelle, pourvu que vous aimiez les cactus!

Elle file au loin, dans la medhina atomisée par la chaleur.

Elle file au loin, dans la medhina atomisée par la chaleur.

Bleu....
Bleu....
Bleu....
Bleu....
Bleu....
Bleu....

Bleu....

Publié dans Voyage

Commenter cet article